J’ai lu, j’ai aimé, j’ai commenté: Les étoiles regardent aussi, Julien Morgan

 

Quatrième de couverture:

Un demi-siècle après qu’un signal extraterrestre a été capté à l’observatoire de Lembang, en Indonésie, le vaisseau d’exploration le Geminga découvre, dans la constellation du Toucan, une planète qui pourrait en être l’origine. Malheureusement, à peine a-t-il débarqué dans le système solaire que le monde est attaqué par une armada de vaisseaux spatiaux et dévasté par des milliers d’explosions thermonucléaires. A la fois choqué par cette tragédie et inquiet des retombées politiques, l’entrepreneur Jari Orison lance une mission scientifique dans l’espoir de comprendre ce qu’il s’est passé.

Mon avis :

Dans le cadre de la première lecture commune à laquelle je participe grâce au forum e-lire, j’ai eu l’occasion de lire le premier tome de cette série.

Mon premier regret : il va falloir attendre 2014 pour la suite 😉

J’ai beau être un trekkie convaincu, grand fan de SF en séries ou au cinéma, j’avoue que ça faisait bien longtemps que je n’avais plus lu de roman de SF.

Il m’a fallu un peu de temps pour me plonger dans ce bain et, même s’il y a au départ pas mal de mise en place de nombreux personnages, ça commençait suffisamment en douceur pour que je ne perde pas le fil.

On est vite plongé plus de 170 ans en avant et l’auteur nous distille, petit à petit, des éléments de la vie, la technologie et la politique à cette époque.

A ce sujet, et c’est sans doute mon background de trekkie qui en est la cause, j’ai été un peu déçu de constater que, finalement, par bien des aspects, la vie restait relativement identique à celle que nous connaissons aujourd’hui…

Mais, après réflexion, Julien Morgan nous livre une vision de l’avenir, sa vision, qui a le mérite d’être sûrement plus « réaliste » que la fédération des planètes unies !

Les intermèdes constitués de bulletins en provenance de l’hypernet sont de bonnes occasions d’en apprendre plus sur notre futur, qu’il s’agisse de ses enjeux majeurs comme de ses futilités. Même si la plupart des informations ne sont pas directement reliées à l’intrigue, elles contribuent avantageusement à mettre en place l’univers de l’auteur.

Là où je n’ai pas été déçu en revanche, c’est dans le côté sérieux et documenté lorsqu’on aborde la technologie : il y a là un univers scientifique que je trouve très cohérent et homogène.

En ce qui concerne l’intrigue en elle-même, c’est réellement à partir de la seconde moitié du livre que ça s’envole, pour finir en beauté, en nous laissant interrogatifs quant à la suite des événements et impatients de connaître la suite…

Tout ce qui concerne le « premier contact » physique, en tous cas, tel que cela nous est présenté, a levé un doute en moi concernant le manque de préparation et la spontanéité des intervenants, côté humain.

Du côté des Mendungiens en revanche, leur réaction nous rappelle à la cruelle réalité de l’attitude face à l’inconnu.

Voilà un roman que j’ai trouvé très plaisant, bien écrit et à la présentation impeccable, ce qui ne gâche rien.

Bref, Julien, j’ai hâte d’avoir la suite en mains !

Tagged with: , ,
Publié dans Auto-édition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :